7,75 €

Qu’est-ce que nidi-truff et à quoi sert-il ?

Nidi-truff, c’est bien plus que de la tourbe pour truffes. Il s’agit d’un substrat naturel dont la formule a été spécialement élaborée pour stimuler et accroître la production de truffes, en s’en servant pour créer des puits ou nids de truffes. Il doit être utilisé à partir des 3 ou 4 ans de la plante, lorsque les premières traces de brûlé apparaissent, et tout au long de la phase de production truffière. Idéal et tout à fait viable pour une évolution favorable de votre plantation truffière une fois que la truffe est entrée dans sa phase de maturité sexuelle. Il dispose d’agents biologiques qui favorisent la croissance et le développement des truffes. Pour les truffiers qui préfèrent le substrat sans spores, nous n’avons pas incorporé de spores.

Caractéristiques de nidi-truff

Un substrat naturel

Tous les composants de ce substrat sont totalement naturels. Certains jouissent d’une certification écologique officielle. Nous n’utilisons aucun produit chimique, ni engrais ou fertilisant de synthèse.

Pour élaborer ce substrat, nous avons récupéré les connaissances datant des débuts de la trufficulture, en France et en Italie, et nous nous sommes inspirés de leur sagesse traditionnelle. Nous y avons ajouté les avancées biotechnologiques en matière de nutrition de sols truffiers, et nous les utilisons pour développer un substrat équilibré, basé sur les besoins de la truffe.

Bioactif
Riche en humates, phytohormones et substances rhizogènes, il stimule l’enracinement et permet un bon développement racinaire, favorisant ainsi la formation de mycorhizes. Il se compose d’hormones telle que l’acide indolacétique et d’acide gibbérellique, stimulateurs de la croissance et des fonctions vitales de la plante. Il facilite l’assimilation des éléments bloqués dans la terre.
Il contient jusqu’à un million de bactéries bénéfiques par gramme de substrat, qui font partie des communautés microbiennes naturelles propres à l’écosystème où la truffe se développe. Il présente une activité enzymatique très élevée, qui se manifeste dans une augmentation de l’activité cellulaire, augmentant le métabolisme et permettant donc un meilleur développement.
Outre une bonne plante-hôte, la truffe requiert un environnement microbien adapté. Cela signifie que la sociobiologie de la truffe a besoin d’un écosystème truffier complet, dans l’environnement rhizosphérique de l’arbre. Le substrat développé offre des bénéfices pour tous les composants de l’écosystème truffier qui participent au développement et à la production de la truffe.
Stimule et avance la production de truffes
La qualité de la matière organique qui constitue ce substrat agit, en soi, comme stimulateur de la production de truffes. Les proportions des matières premières ainsi que les composants mêmes ont été choisis à cette fin.
Dans des conditions naturelles, les truffes apparaissent dans des sols aux caractéristiques semblables à celles de notre substrat. Chez Fertiplant, nous nous en sommes inspirés pour élaborer la formule de nidi-truff.
La production de truffes suppose l’existence d’un sol bien développé, sans inondations, bien aéré et meuble, mais sans fuites excessives qui compliquent le développement de la plante-hôte. Un sol vivant, riche en microorganismes non-pathogènes.
Cependant, les plantations ne sont parfois pas créées dans de telles conditions et, dans d’autres cas, ces conditions ne se retrouvent pas de manière homogène sur l’intégralité de la surface de la propriété.
Avec nidi-truff, nous avons également cherché à apporter une solution aux différents problèmes des sols où certaines plantations truffières sont installées.
Ainsi, « Nids de truffe » améliore la structure des sols argileux et lourds, ce qui permet à l’eau, aux éléments nutritifs et aux racines mêmes de mieux s’intégrer dans un sol plus « meuble ».
La lixiviation et la fuite de nutriments diminuent dans les sols légers et sablonneux, qui les retiennent. Dans les sols acides , en raison de la haute capacité tampon des composants de « nidi-truff », ils les neutralisent, tout en fixant et immobilisant les éléments nocifs pour les plantes. Dans les sols alcalins, où certains éléments nutritifs et certains oligoéléments ne sont pas disponibles pour les plantes (comme le phosphate bloqué par le calcium, par exemple), ils provoquent leur libération et, entre autres, préviennent la chlorose ferrique.

Les propriétés physico-chimiques du substrat et ses propriétés isolantes permettent au nouveau sol d’augmenter sa résistance en cas de gelée. Tout ceci est encore renforcé grâce à la forte capacité à réduire le stress hydrique que causent les sécheresses dans nos plantations à des moments-clés du cycle biologique de la truffe où celle-ci a besoin d’un apport en eau pour se développer. La plupart des matières premières utilisées (minérales ou organiques) disposent d’une grande capacité de rétention de l’humidité. Cela nous a permis de ne pas devoir ajouter de rétenteurs d’humidité de synthèse.

Plus de truffes + Plus grandes + Plus sphériques

Dans les endroits où l’on applique nidi-truff, les mycéliums truffiers, lorsqu’ils ont atteint la maturité sexuelle, trouvent les conditions idéales pour fructifier. Lorsque le mycélium entre en contact avec ce substrat, il y développe des truffes plus nombreuses et plus grandes, la production de la plantation augmentant.

En règle générale, les truffes ont tendance à avoir une forme sphérique, un modèle de la nature viable en milieu souterrain. Or, grâce au substrat nidi-truff, on obtient une sphéricité maximale car, dans ce milieu homogène et très peu compact, sans pierres ni duretés, les truffes se développent sans gêne dans toutes les directions. C’est ainsi que nous obtenons la haute qualité de nos truffes.

Efficace et viable dans les plantations qui entrent en production
Il est efficace pour les plantations qui évoluent favorablement et s’apprêtent à entrer en production ou qui produisent déjà des truffes. Dans la mesure où il ne contient pas d’autres ingrédients additionnels qui feraient grimper le prix, ce dernier en fait un produit viable pour répondre aux besoins de la plantation.

Comment appliquer nidi-truff ?

Il existe de nombreuses applications possibles, et chacune d’elles peut apporter un résultat positif. Nous vous décrivons ci-dessous par ordre de fréquence d’utilisation les trois manières d’appliquer le produit que les trufficulteurs tendent souvent à privilégier :

Dose : 12,5 litres par plant :

  1. Dans des trous : creuser 4 trous répartis dans la zone d’influence de la racine de chacun des plants truffiers. Verser dans chaque puits 3,12 litres de substrat et les recouvrir d’une fine couche de la terre extraite, d’environ 5 cm d’épaisseur, ou les laisser découverts. Ce substrat est riche en bactéries aérobies qui requièrent de l’oxygène pour leurs fonctions vitales, et il convient de ne pas trop le couvrir.
  2. Dans des sillons : creuser un sillon à l’aide d’une sous-soleuse ou d’un outil spécial, parallèlement aux lignes du cadre de plantation et aux tuyaux du système d’arrosage, à une distance approximative des plants entre 1,5 et 3 mètres. Répartir le substrat en utilisant ce sillon. Les sillons peuvent être recouverts d’une fiche couche de la terre extraite, d’environ 5 cm d’épaisseur.
  3. En surface : il est également possible de l’appliquer de façon homogène au-dessus du puits ou de cuvettes qui sont formés après la plantation, soit de manière fortuite, soit dans le but de servir pour les arrosages ultérieurs. Cette dernière forme est la plus appropriée pour renforcer la mycorhization dans des plantations qui ne sont pas encore entrées en production au bout de plusieurs années.

Composants de nidi-truff

  • Tourbe de Sphaigne 25% 25%
  • Humus de vers de terre 25% 25%
  • Fibre de coco 24% 24%
  • Tourbe noire 20% 20%
  • Léonardite 5% 5%
  • Composants carbonifiés 1% 1%

 

Identification et étiquetage

nidi-truff 50 l

SUBSTRAT DE CULTURE (MÉLANGE DE SUBSTRAT)

Tourbe de sphaigne (25 %)

+ Densité apparente sèche : 0,65 kg/l

+ M.O. sur matière sèche : 92 %
+ Conductivité électrique : 0,1 dS/m
+ pH : 4,5 +/- 0,5
+ Quantité en volume : 12,5 l

Humus de vers de terre (25 %)

+ M.O. sur matière sèche : 45/55 %
+ Conductivité électrique : 1 dS/m
+ pH: 7 +/- 0,5
+ Quantité en volume : 12.5 l

Fibre de coco (24 %)

+ M.O. sur matière sèche : 98 %
+ Conductivité électrique : 0,2 dS/m
+ pH : 6 +/- 0,5
+ Quantité en volume : 12 l

Tourbe noire (20 %)

+ Densité apparente sèche : 1,22 kg/l

+ M.O. sur matière sèche : 90-96 %
+ Conductivité électrique : 0,4 dS/m
+ pH : 6 +/- 0,3
+ Quantité en volume : 10 l

Léonardite (5 %)

+ M.O. sur matière sèche : 90 %
+ Extrait humique : 16/18 %
+ Conductivité électrique : 0,03-0,5 dS/m
+ pH : 12 +/- 0,5
+ Quantité en volume : 2,5 l

Composants spécifiques pour le développement de la truffe contenus dans le produit (1 %):
+ Composants carbonifiés, acides aminés, dispersants.
+ Quantité en volume : 0,5 l
Mélange de substrat Total (100 %):
+ M.O. sur matière sèche : 67/75 %
+ Densité apparente sèche : 0,40 kg/l
+ Conductivité électrique : 0,5 dS/m
+ pH : 7 +/- 0,5
+ Quantité en volume : 50 l
Classe A : + « Teneur en métaux lourds : inférieure aux limites autorisées pour cette catégorie »
Ne pas avaler : + S13 tenir éloigné de la nourriture, des boissons et des aliments pour animaux
Instructions d’utilisation et application : + aucune exigence particulière.
Entreposage : + conserver dans un lieu froid et sec, protégé des rayons du soleil et de tout type de pollution
Fabricant (producteur et conditionneur) : Fertiplant Econatural, S.L., société inscrite au Registre du commerce de Cordoue, tome 2 280, folio 111, feuille CO-32081, inscription nº 1, et titulaire du numéro d’identification fiscale (CIF) : B14943526 ; administration : C/ Escultor Fernández Márquez, 7. 1º-1. 14012 Cordoue, (Espagne)….Exploitation : Cortijo El Puente de Piedra, Ctra de las Ermiticas, km 5,5 14850 Baena (Cordoue) Espagne ; tél. 660291026 e-mail : fertiplant@hotmail.es

Identification du lot :

0
Abrir chat
1
Hola ¿Cómo podemos ayudarte?
Powered by